Fin de vie

Achille Tartempion. DB. Il paraît que l’on meurt comme on a vécu. Je m’inquiète pour les taxidermistes.