Dix trucs pour améliorer sa discipline

Lorsque je travaillais pour un magazine d’affaires, notre comité de rédaction collaborait avec une grande athlète qui avait surmonté des tragédies immenses — un grave accident suivi d’une longue rééducation, la perte d’êtres chers — avant de gagner une médaille à des jeux olympiques.

Sa carrière d’athlète terminée, elle est devenue conférencière spécialisée dans la motivation. Cela m’attristait un peu qu’une telle détermination serve désormais d’inspiration à des vendeurs de photocopieurs d’occasion ou à des conseillers financiers inquiets de ne pas atteindre leur quota.

Personnalités contrastées

Nous l’aidions à rédiger la chronique qu’elle signait chaque semaine. Je souligne que cette femme, qui baigne entièrement dans « le vouloir », est l’une des personnes les plus déterminées que j’ai croisées de toute ma vie. Son agenda était encore plus congestionné que celui d’un ministre, alors que le mien tient sur quelques Post-it. Je rappelle aussi qu’elle a réalisé l’exploit de gagner une médaille olympique, alors que ma plus grande victoire personnelle consiste à ne pas manger un bol de céréales avant de me coucher. Et chaque fois que je résiste au repas de minuit, j’en tire une grande fierté, que j’ai immédiatement l’envie de célébrer en mangeant un morceau de gâteau.

Comme un chien qui fixe un biscuit

Nous étions réunis autour d’une table de conférence pour travailler sur son prochain article. Mon esprit papillonnait, désorienté par les biscuits placés sur une assiette au centre de la table de conférence. Au début de la réunion, vers onze heures, je me suis dit : « Si elle est capable de remporter une médaille olympique, je suis bien fichu de résister à l’envie de m’empiffrer pendant une heure ».

À la fin de la réunion, nous nous levons. Je fixe l’assiette vide. Mes yeux glissent sur ma chemise couverte de miettes de biscuits. Je les avais mangés sans même m’en rendre compte, par pur réflexe de glouton. J’ai eu honte.

Cette faiblesse ne m’a pas empêché de pondre une liste de dix conseils sur la meilleure façon de développer une discipline de fer. Une liste qui nous a valu d’excellents commentaires de nos lecteurs et lectrices.

Je devrais la relire à l’occasion, histoire de me rappeler les conseils que j’ai donnés. Et peut-être même de les suivre un jour.